• Problématique(s)

Un travail de master pour étudier les usages des données spatiales dans la gestion des catastrophes à partir de l’étude du projet KAL-Haïti.

  • Partenaire(s)

Le SERTIT fera l’objet de questionnements et expliquera le déroulement de ses activités dans le cadre du projet KAL-Haïti.

Porteur du projet : Université de Strasbourg

  • Objectifs et enjeux (techniques-transfert de technologie, formation)

Questionner les relations entre les données géospatiales et leurs utilisateurs, en explorant l’étendue de ces relations dans des réseaux solides et dont les possibilités d’existence seront accessibles par l’enquête.
Il s’agit de fournir une description qualitative des pratiques, investissements cognitifs, et jeux d’acteurs, capable d’apporter un regard extérieur sur les usages de données géospatiales.

  • Emprise géographique

Afin de délimiter le périmètre du terrain d'étude, le choix s’est porté sur une des réalisations en cours dans le projet KAL-Haïti, consacrée à « l’aide au relèvement » de la mairie de Jacmel. Projet qui a mobilisé des moyens de traitement cartographique portant sur l’état des bâtiments, ainsi que sur la caractérisation du foncier dans le centre-ville de Jacmel.


Figure 1 - Emprise de la zone d'étude

  • Données souhaitées/utilisées

Réponses aux entretiens élaborés comprenant la disponibilité du personnel du SERTIT, du CNES et d’autres acteurs.

  • Calendrier de mise en oeuvre

2011 - 2012

 

=> Accès aux données et résultats du projet <=